L’EIRL en 3 points

L’entreprise individuelle à responsabilité limitée est une forme récente d’entreprise, où le dirigeant conserve son statut d’entrepreneur individuel, mais bénéficie de certains avantages des sociétés à responsabilité limité. Voyons quels sont les avantages et les points de vigilance de ce statut.

3 Principes

  • L’entrepreneur conserve le statut d’entrepreneur individuel, à ce titre, il ne s’agit donc pas d’une société,
  • La responsabilité de l’entrepreneur, en cas de défaillance financière, s’arrêtera au matériel déclaré dans l’entreprise, et aux apports réalisés par le dirigeant dans l’entreprise,
  • Une option à l’impôt sur les sociétés est possible sous ce statut.

3 Avantages

  • L’EIRL permet dissocier patrimoine personnel et patrimoine professionnel, ainsi le patrimoine personnel du dirigeant est protégé,
  • Il est possible d’opter pour l’impôt sur les sociétés, et dissocier revenu de l’entreprise et revenu du dirigeant,
  • Il n’y a cependant pas le formalisme imposé par les sociétés (statuts, assemblées générales…), seule une déclaration notariée suffit pour déterminer le matériel affecté à l’activité,

3 Points de vigilance

  • Comme pour toute entreprise à responsabilité limitée, cette dernière est toute relative, les partenaires financiers peuvent exiger du dirigeant d’être caution personnelle, et en cas de défaillance de l’entreprise, le juge peut demander une levée de la responsabilité limitée,
  • Une EIRL bénéficie des mêmes avantages que les autres sociétés, toutefois, il ne peut pas y avoir d’associés, du fait du statut d’entreprise individuelle,
  • L’option à l’impôt sur les sociétés est irrévocable, aucun retour à l’imposition sur le revenu n’est possible.

3 Conclusions

  • Le statut de l’EIRL permettra de bénéficier d’avantages similaires aux sociétés, sans en avoir tout le formalisme qui pourrait être lié à une société,
  • Ce statut hybride impose une certaine rigueur dans le pilotage, notamment dans la dissociation des patrimoines personnels et professionnels,
  • C’est pourquoi votre choix doit pouvoir être éclairé par un professionnel, expert comptable, avocat ou conseiller en gestion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *