Les en-cours en 3 points

A chaque inventaire, les entreprises doivent estimer leurs stocks, et éventuellement leurs en-cours. Si cet aspect du pilotage de votre entreprise peut se présenter comme fastidieux, il a tout son intérêt dans l’analyse de votre activité.

3 définitions

  • Les en-cours constituent des biens ou des services non encore finis à la fin de l’exercice,
  • En comptabilité, un en-cours est un actif dont l’entreprise est propriétaire, au même titre que les stocks,

L’estimation des en-cours correspondra alors à la part de travaux réalisés par rapport à la livraison finale prévue (20% du chantier, 80% du chantier…)

L’évaluation des en-cours en 3 étapes

  • À la clôture d’un exercice, l’entreprise doit évaluer ses en-cours de production,
  • Cette évaluation consiste à additionner :
    • le montant des charges directement liées à la production de l’en-cours et effectivement supportées par l’entreprise à la date de clôture (main-d’œuvre, matière première…),
    • le montant des charges indirectement liées à la production de l’en-cours et effectivement supportées par l’entreprise à la date de clôture (frais dont le montant varie en fonction de la quantité de marchandises produite ou de travaux exécutés),
  • Les en-cours de production sont évalués selon leur coût de production (et non pas le prix de vente) effectivement supporté par l’entreprise à la date de l’inventaire.

3 points de vigilance

  • Le calcul des en-cours ne peut pas se baser sur les acomptes versés, bien que ceux-ci puissent être très proches, leur relation n’est pas supposée exister,
  • Un en-cours se calcule en coût, et non en prix de vente, il conviendra alors de bien retenir les coûts de production, et non pas le prix facturé au final pour le calcul,
  • Une erreur sur l’estimation de vos en-cours aura une influence sur votre résultat, qui sera anormalement élevé ou anormalement bas, lequel subira une régularisation à la fin de l’exercice suivant, ce qui entraînera une instabilité des charges fiscales et sociales de l’entreprise, l’impact ultime étant une insuffisance financière de l’entreprise.

3 Conclusions

  • Le calcul des en-cours, et leur variation a un impact sur la stabilité financière de l’entreprise, c’est pourquoi avoir une estimation qui soit la plus proche de la réalité permettra d’éviter tout désagrément d’ordre économique ou financier,
  • Il peut arriver qu’il y ait des erreurs dans les estimations, cela se constate avec des variations anormales de la marge et du résultat, les corrections sont alors possible, et l’anticipation des conséquences vous permettra d’éviter toute ornière économique ou financière,
  • Un échange avec un professionnel sur ce thème (votre expert comptable ou votre conseiller en gestion), vous permettra de préparer au mieux vos inventaires de fin d’exercice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *